Dec 01 2020

Une sorcière comme les autres, Anne Sylvestre …

…vient de mourir. Elle laisse tant de chansons fortes, parmi lesquelles la plus belle chanson féministe, aux paroles ciselées qui font naître une grande émotion …

View Post

No responses yet

Nov 03 2020

Automne

Published by under automne

Sur la Grande Muraille de Chine, novembre 2014, voyage mémorable … un bon moyen de voyager en plongeant dans les trésors de photos !
Automne à Pékin, novembre 2014

Automne au jardin du Luxembourg
détail d’un tableau du peintre impressionniste canadien J. M. Morrice
Ces jours-ci, le jardin s’enflamme, sans doute pour compenser la brume ambiante
et la glycine perd enfin ses feuilles …
à gauche la dentelaire de Chine aussi appelée plumbago vivace ou rampant (ceratostigma plumbaginoides)
si elle se plaît, elle se développe en couvre-sol dès la 2è année …
les fleurs bleu vif apparaissent dès septembre, puis le feuillage rougit !
Erables du Japon et nandina domestica au fond
Sourire de la dentelaire de Chine

No responses yet

Nov 03 2020

Le Canada et l’impressionnisme, oct. 2020

Très belle présentation des peintures d’ artistes canadiens

inspirés par l’impressionnisme, avec des oeuvres sensibles

et très ‘atmosphériques’ …

au Musée Fabre , jusqu’au 3 janvier 2021.

Lawren S. Harris, Chargement de poteaux, 1911

Lumière d’hiver en ville : (haut) Maurice Cullen, Nuit d’hiver à Montréal, 1899
Marc-Aurèle de Foy Suzor Coté, Place Viger, 1912
Lawren S Harris, Après-midi d’hiver rue de Toronto, 1914 (détail)

Transports dans la neige : Lawren S Harris,
(en bas) Clarence Gagnon

Lumière d’été sur les robes blanches …
(en haut à gauche) Helen Mc Nicoll, sous la tente, 1914 (à droite) Paul Peel, 1889 (en bas à gauche) Marc-Aurèle de Foy Suzor Coté, Jeunesse et soleil, 1913 (en bas à droite) Clarence Gagnon, Katherine, 1907
Laura Muntz, La robe rose, 1897

No responses yet

Oct 07 2020

Octobre 2020 / artips

3 fois/semaine, Artips publie ‘une dose d’art au quotidien’ reçue par courriel… Quelques illustrations, un commentaire vif et concis et à chaque fois, une belle découverte … abonnez-vous !

https://newsletters.artips.fr/Shonibare_Jardindamour

Aujourd’hui, Artips m’a fait découvrir un artiste nigérian, Yinka Shonibare, Dans les installations de cette exposition de 2007 au Musée du Quai Branly, l’artiste a réussi à faire passer à la fois un message politique et un rappel culturel avec son usage du wax (tissu des boubous africains inspiré du batik d’ Indonésie).

Les personnages de ses installations sont inspirés de scènes de Fragonard, peintre du 18è siècle, à l’époque où l’esclavage battait son plein et permettait aux nobles de ‘profiter’ des tissus et autres produits importés grâce au commerce triangulaire entre l’Amérique, l’Europe et l’Asie. Au lieu de dentelles et de brocarts, ici ce sont des robes en wax et des personnages sans tête, avant-goût de la guillotine …

Yinka Shonibare, Jardin d’amour : les lettres d’amour

No responses yet

Sep 29 2020

septembre 2020 / 3 bons films qui font voyager …

Published by under ASIE,cinema


Sing Me a Song
l’irrruption d’internet dans un monastère des montagnes du Bhoutan
https://www.lemonde.fr/culture/article/2020/09/23/sing-me-a-song-la-foi-bouddhiste-a-l-epreuve-de-wechat_6053301_3246.html

La femme des steppes, le flic et l’oeuf
fable sur la vie traditionnelle en Mongolie


This image has an empty alt attribute; its file name is poster-Perfect-Candidate.jpg

un film féminin saoudien est une denrée rare.

Haaifa Al Mansour nous présente un tableau intéressant des transformations minuscules mais profondes et quotidiennes d’une société encore très patriarcale. Les droits des femmes mais aussi la culture traditionnelle (par le biais de la musique – et du oud en particulier) sont des thèmes qui s’entremêlent de façon subtile et attachante.

http://www.allocine.fr/video/player_gen_cmedia=19587197&cfilm=256474.html

No responses yet

Next »