Archive for the 'voyage' Category

Mar 25 2017

Saigon (à suivre)

Published by under voyage

Un avant-goût, pour les amoureux de la lecture …

Enregistrer

No responses yet

Mar 16 2017

Japon 5 : Nara

Published by under hiver/winter,voyage

A 40 km de Kyoto, Nara est très accessible en train. Ancienne capitale impériale, elle est surtout célèbre pour ses centaines de cerfs (daims ?) shika qui déambulent dans les parcs et prospèrent grâce aux galettes spéciales que les visiteurs leur offrent à longueur d’année.

 

 

Le  temple Tôdai-ji vaut également la visite  pour la beauté de son grand Bouddha de 15 m de haut et ses proportions hors-normes.

 

Il faut aussi admirer la sophistication architecturale des charpentes (influence chinoise de l’époque Tang, 8è s.) où chaque pièce de bois est imbriquée, encastrée sans clou ni vis.

 

Quand je repartais vers la gare, j’ai vu venir à ma rencontre une procession shintoïste en route vers un des temples, visiblement en l’honneur de 3 jeunes garçons suivis de quelques vénérables. Je continue mon enquête …

 

 

 

 

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

No responses yet

Mar 08 2017

Japon 4 : Himeji, Osaka

Published by under hiver/winter,voyage

Au retour de Naoshima, j’ai voulu faire un arrêt sur ma ligne shinkansen pour visiter le célèbre chateau d’Himeji, qui domine la ville du haut de sa colline.

Le château m’a paru plus beau vu d’en bas … grimper au milieu de centaines de japonais et de touristes, pieds nus à cause des parquets récemment refaits et à peine remise de la grippe, d’innombrables escaliers intérieurs très raides au milieu de pièces vides – mais d’époque ! – m’a paru une épreuve inutile …  

 

Osaka est la 3è ville du Japon avec 2.6 millions d’habitants et en pleine effervescence ‘urbanistique’, en particulier avec le quartier shin-Umeda et le fameux Umeda Sky Building dont la plateforme à 173 m de hauteur n’est pas pour les âmes sensibles …

 

 

 

 

 

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

No responses yet

Mar 06 2017

Japon 3 : voyages en train au Japon

Published by under hiver/winter,voyage

Un merci éternel à l’agriculteur qui a préféré sacrifier une bonne partie de son champ pour exposer son affection aux passagers de la ligne Uno-Okayama !

 

Sur l’efficacité nippone en matière de technologie (et sur bien d’autres sujets abordés dans cette somme mi-journalistique mi-sociologique sur la société japonaise) lire le livre de Karyn Poupée, les Japonais, éd. texto.

Ce qui m’a beaucoup plu au Japon : une recherche de la perfection dans l’ efficacité et la fonctionnalité mélangée à des détails touchants. La fierté du travail bien fait, même subalterne … on voit ainsi, par exemple, sur le papier d’emballage en cellophane, la photo de l’ouvrier pâtissier qui a réalisé la friandise et qui pose fièrement.

Et un goût de l’esthétique poussé à l’extrême jusque dans les petites choses.

Mais pour les grandes, comme un shinkansen, respect …

Les conducteurs, tels des pilotes sanglés dans leur uniforme impeccable et toujours en gants blancs … bien sûr, pas une mouche sur la carrosserie ! A droite, le ‘ninja’ entre en gare …

Avant de faire un voyage en train au Japon, il faut lire aussi le livre de Claude Leblanc, le Japon vu du train, éditions Ilyfunet-Claude Leblanc, mine d’informations pratiques ou culturelles et voir www.lejaponvudutrain.com.

Les petits trains locaux gardent un grand charme et toute l’affection des japonais qui sont passionnés de trains (le jour où le train de nuit Nihonkai a été retiré officiellement d’une ligne au départ d’Osaka, des centaines d’usagers sont venus lui rendre un dernier hommage et l’immortaliser).

Dans les boutiques des gares, on trouve aussi toutes sortes de petits trains en jouets, porte-clés etc … et on constate le goût des japonais pour les mots français. 

Les grandes gares sont des lieux de vie, avec nombreuses boutiques, konbini (supérettes) et restaurants car les japonais aiment rapporter des cadeaux de leurs voyages d’affaire (jolies boites de friandises ou de sushi, entre autres …)

Une mention spéciale aux wagons réservés aux femmes, car même au pays de l’exquise courtoisie, les heures de pointe ne sont pas  toujours idéales pour elles …

 

 

 

 

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

No responses yet

Mar 03 2017

Japon 1 : Kyoto (décembre 2016)

8 jours à Kyoto, ville-musée et ville moderne de 1.5 millions d’habitants (9è ville du Japon)

 

Le Pavillon d’Or, obsession esthétique du moine de Mishima, se reflète dans son étang, imperturbable devant les foules d’admirateurs asiatiques ou occidentaux qui défilent dès 10h du matin …

 

Kyoto, Kyomizudera Temple.  La saison touristique des feuilles d’érable bat son plein en octobre/novembre. Heureusement, cette année, il restait encore beaucoup de feuilles rouges aux arbres et j’ai pu admirer leur embrasement  au coucher du soleil, renforcé par la couleur vermillon des différents temples, au milieu de myriades de groupes scolaires en uniforme ! doublement chanceuse car ce Temple est maintenant en rénovation jusqu’en 2020, couvert d’échafaudages en bambou …

 

La visite au Sanctuaire shinto Fushimi-Inari et ses milliers de torii vermillon, permet de se familiariser avec l’interconnection des différentes compagnies de transports en commun : à la gare de Kyoto, on prend un train JR (Japan Railway), Nara line,  et on descend très vite à station Inari St. Au retour, si on veut enchaîner sur le Temple Sanjusangen-do et ses 1000 statues de Bouddha du 12è /13è siècles en cyprès, on peut aussi reprendre un train de la compagnie Keihan et descendre à Keihan Nanajo station.

Comme tous les lieux touristiques de Kyoto, le Temple Fushimi-Inari est TRES fréquenté. Mais il suffit de marcher 1/4 d’heure dans les allées formées par les torii orange en direction du sommet de la colline pour bientôt se retrouver assez seul … et faire une petite marche de 2h dans la nature!

Pour la signification des renards (kitsune) voir  https://fr.wikipedia.org/wiki/Sanctuaire_Inari

 

 

Les japonais sont des personnes ordonnées, qui respectent le collectif et le règlement : on fait soigneusement la queue pour attendre le bus, sur la ligne prévue à cet effet (ils ne s’accumulent pas non plus sur le trottoir quand le feu passe au vert mais s’arrêtent net comme dans une ‘ville morte’ dès que le feu clignote … j’ai été rabrouée pour avoir oublié qu’on ne traverse pas n’importe où !). Les valises sont posées au fond de l’emplacement de la voiture,  littéralement dans la rue … on ne vole pas à Kyoto ! les éléments décoratifs accrochés au-dessus des entrées de maison sont des sortes de talismans pour les dieux shinto.

 

Une très bonne adresse à Kyoto : Guesthouse Kyoto Compass et l’accueil chaleureux de Mama, Koko et Papa. Situé dans le calme et typique quartier Shimogyo-Ku  (Nanajo-Onmaedori) à 10mn en bus à l’ouest de la gare, très pratique pour visiter tous les sites car la réputation de perfection des transports en commun japonais n’est pas usurpée !

 

La gare de Kyoto est remarquable par son architecture et sa fonctionnalité. Elle accueille aussi bien nombre de shinkansen (TGV) qui sillonnent le pays du nord au sud que les trains locaux. C’est un lieu de passage incessant pour une multitude de voyageurs de tous âges. A la saison touristique de l’automne (érables) succède la haute saison des voyages scolaires … les nombreux cafés sont équipés de prises pour recharger son portable et les boutiques proposent beaucoup de friandises et autres boîtes de repas avec les spécialités locales dont les japonais sont friands.

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

No responses yet

Next »