Dec 25 2020

Actualités textiles

Published by

avril 2021

Les ‘sacs-voyageurs’ sont là !

1 Sacs pour voyager ou transporter sa tablette

avec, au dos, une poche discrète zippée pour mettre à l’abri passeport ou argent (sauf pour le sac Gandhi)

Gandhi : sac en dralon marine très solide, appliqués coton, doublure coton japonais avec poche intérieure, sangle amovible

Grue & Fuji : sac en bâchette noire très solide, appliqués coton, doublé coton, poche ‘secrète’ avec zip à l’arrière, sangle amovible

Grue & pins : sac en bâchette noire très solide, appliqués coton, doublé coton,
poche ‘secrète’ avec zip à l’arrière, sangle amovible

Pin & soleil : sac en dralon bleu marine très solide, appliqués coton, doublé coton,
poche ‘secrète’ avec zip à l’arrière, sangle amovible

2 Sacs à anses cuir ou simili pour la ville

Mer du Japon : sac réalisé dans une pièce teinte à l’indigo
en 2020 (motif mokume), anses simili-cuir, zip,
doublure intérieure coton avec poche
Tomettes : sac anses simili-cuir, réalisé dans un tissu
un peu épais, zip, doublé coton avec poche

mars 2021

le programme du printemps : sacs-paysage, vestes et gilets ethniques avec tissus d’Inde et du Laos et préparation de shibori cousus et katagami … il y a du pain sur la planche et des idées qui fusent !

(à suivre …)

Un panneau mural d’automne est terminé, lin et appliqués de coton, 2 poches pour accueillir des physalis (= ‘amour en cage’) et support sculpté du Cambodge …

janvier/février 2021

à défaut de faire du ski cette année, surcroît d’activités textiles autour de la neige

Ooyama, panneau mural réalisé avec des éléments de différents shibori,
et en particulier un mokume teint en juin 2020

En souvenir du merveilleux voyage dans le pays de neige du grand nord japonais (Hokkaido) en février 2018 … sur le panneau tsuru, amélioration du groupe des grues appliquées sur le tenugui acheté à Kanazawa .

Tsuru (grues), 2018/2021

Yuki no tama (boule de neige) : coussin réalisé à partir d’un cyanotype de Noël
(insolation longue car soleil bas). La broderie est venue accentuer toutes les zones
qui auraient dû être blanches.
Mais ce coussin a toute une histoire …
Un souvenir de connivence au-delà des mots aux Puces de Kyôto, février 2018.
Ce monsieur japonais vendait ses estampes derrière son petit étal aux piles bien nettes.
J’ai aimé ses chats, son chariot décoré d’un tablier et cette petite fille si décidée,
maintenant transformée en cyanotype rebrodé !
essai de cyanotype réalisé à partir de l’image de droite, trouvée sur internet
insolation longue (soleil d’hiver assez bas) … mais à refaire pour un meilleur contraste
Fuji no yuki : silhouette du Mt Fuji en shibori cousu, teint à l’indigo pendant l’été,
mis en relief grâce à un coton imprimé ‘neige’, bois flottés blanchis

* *

Malgré les conditions particulières de cette année, le rendez-vous textile annuel dans mon atelier de la Mère Noël a connu un joli succès, merci aux fidèles et aux nouvelles de leur visite et de leur appréciation !

Panneaux muraux avec supports en bois sculpté, coussins shibori indigo ou appliqués, pochettes et petits sacs en tous genres, avec ou sans bandoulières, trousses de toilette rondes ou rectangulaires, masques, enveloppes à masques, cartes de voeux de mes photos, fétiches d’inspiration Zuni en terre cuite, sacs à tapis de yoga, tote bag, cache-pots avec leurs plantes, trousses à crayons ou pinceaux, vide-poches, écharpes doubles en voile de coton teint à l’indigo ou en soie, petites vestes ‘ethniques’ … et il va falloir tout de même trouver de nouvelles idées pour se renouveler !

quelques photos prises avant l’ouverture car maintenant, c’est très vide 🙂

Beaucoup des tissus utilisés viennent de pays d’Asie ou de magasins de tissus à droite ou à gauche et même de marchés aux puces ou de recycleries. Les indigos ont été teints pendant l’été ou achetés en Chine, au Japon ou à Bangkok. Les tissus ‘ethniques’ utilisés ont été achetés au Vietnam, en Birmanie, au Laos, au Japon ou viennent de pays nordiques.

Fin novembre 2020 : l’atelier portes (et fenêtres) ouvertes se prépare, les étagères sont bien remplies même si toutes les idées n’ont pu être réalisées, comme d’habitude !

Novembre 2020/ intense activité en cours … la machine bourdonne et les idées fusent … patience !

Septembre, octobre 2020

C’est l’automne : grand tote bag doublé, tissus, fleurs et feuilles de plaqueminier
motif central cyanotype sur lin, fond lin bleu foncé, ruban de satin
sac réalisé dans un panneau de chanvre créé au Laos dans
un stage de batik traditionnel Hmong en novembre 2018.
Petites broderies blanches et anses en cuir en relief.


Le travail préparatoire pour un shibori (non fini) s’est révélé satisfaisant : tissus japonais et appliqué de coton,
supports bambou vietnamiens

Aout 2020 / transformation des shibori

(de droite à gauche)
… la floraison de l’éventail japonais s’allège peu à peu,
vers une évasion certaine … à suivre …
(appliqué de tissu japonais vintage sur un shibori seigaiha,
montants Cambodge)


Juillet 2020/ stage indigo n°4 à Targon (à suivre)

Juin 2020 / retour du shibori

Planète bleue

Juin 2020 / 2 mini-coussins



Le motif de shibori mokume (grain du bois) consiste à faire alterner
les points pour créer des zones de ‘résiste’ où la teinture ne pénètre pas

tenugui ‘pédagogique’ qui montre les différentes étapes de la teinture à l’indigo au Japon

mai 2020 / panneau mural ‘ai Tokushima’

Réalisé dans un tenugui du musée de l’indigo à Tokushima, Japon.

Le titre a été rebrodé (ai = indigo), quelques formes de fleurs découpées dans un tissu japonais vintage, le fond légèrement rembourré et doublé d’un tissu de yukata (kimono d’été) pour homme, les côtés soulignés au coton à broder. Le tout a été encadré par une ceinture de yukata dénichée au puces de Kyôto remplie de fins bambous.




avril 2020 /un vide-poches, ‘Pont Nihonbashi destructuré’ 140 x 32 cm

Réalisé à partir d’un chemin de table acheté au Vietnam. Les grandes poches sont décorées de découpages d’appliqués dans un tenugui acheté au Japon (reproduction d’une estampe de Hiroshige ‘sur le pont Nihonbashi) . Le support est en bois sculpté acheté au Cambodge.

*****************************************

3 mars 2020 / Voyage au Japon annulé (reporté !)à cause des nombreuses fermetures de musées et autres marchés aux puces suite à la propagation du coronavirus … je pars donc vers les 53 stations du Tokaido (Hiroshige, un des maîtres de l’estampe) avec une loupe car les détails sont subtils …

et toutes sortes de travaux préparatoires de shibori cousu qui seront bientôt teints à l’indigo.

*************************

févier 2020 / la montagne indigo a maintenant son apparence définitive : teinture à l’indigo d’un projet personnel au stage de juillet 2019 (mokume, arashi)

appliqués d’arashi, surpiqûres, léger rembourrage.

Les supports en bois sculpté ont été achetés au Cambodge.

Pochette à malice pour smartphone avec petite poche indépendante pour les clés ou une carte de crédit

motif katagami (pochoir) teint à l’ indigo en juillet 2019 (doublure coton, bandoulière, fermeture éclair, velcro)

************************

janvier 2020 / dernière mise à jour de tableaux passés : la forêt enneigée a maintenant son aspect (peut-être) définitif :

Le cadre foncé qui figeait la scène a été retiré et la végétation rehaussée par l’ajout de petits éléments rouges (baies), cousus à la main. 2 bois flottés blanchis au pastel sont fixés par un galon à baies rouges et 2 baguettes tendent l’ensemble.

1er janvier 2020 : le petit dernier ou plutôt le tout premier, pour bien commencer l’année : un shibori réalisé au stage atelierdemademoisellec en juillet 2019 est transformé en coussin pour célébrer notre planète bleue … ce sera l’année de l’indigo !

(début janvier 2020)

Depuis sa réalisation, le tableau a perdu la grue qui tirait l’oeil en haut à droite … remplacée par un nuage sombre … la composition oblique est plus satisfaisante.

28/12/2019

Un tissu très japonisant (japonaise en kimono devant un temple vermillon au bord d’un lac gelé avec arbres croulant sous la neige) m’a inspiré ce panneau.

Quelques éléments découpés ont été appliqués au point zigzag sur un fond qui évoque la neige qui tombe (tissu artisanal traditionnel utilisé en Birmanie pour faire les longi/sarong pour hommes).

Le ‘cadre’ bleu neigeux, discrètement rembourré, a été réalisé à partir d’un tissu teint à l’indigo, essai de katazome réalisé au stage de l’été …

Le support en bois du haut vient du marché de Siem Reap (Cambodge) et celui du bas est un système en bambou acheté à Craftlink, Hanoi qu’on utilise au Vietnam pour suspendre une pièce de tissu.

🌲 🌲 🌲 🌲 🌲 🌲 🌲 🌲 🌲 🌲 🌲 🌲 🌲 🌲 🌲 🌲 🌲 🌲 🌲

23/12/2019 / Noël boréal

Un ancien tableau en appliqués dont l’encadrement figeait l’image a été transformé et allégé … le tableau est reversible; un côté poudreuse, l’autre côté, neige givrée !! (à suivre pour le deuxième)

🌲 🌲 🌲 🌲 🌲 🌲 🌲 🌲 🌲 🌲 🌲 🌲 🌲 🌲 🌲

15/12/2019 Carpe koï à la Kuniyoshi

Suite à un accident technique (coulure de colle cyanolite) j’ai recyclé un grand panneau de lin teint à l’indigo dont les motifs ronds avaient été obtenus avec des graines de soja et des élastiques …

Des motifs de carpe et d’éclaboussures d’un tenugui (torchon japonais en coton, en général avec des motifs verticaux) ont été appliqués et le tout forme un panneau inspiré des estampes de Kuniyoshi ou Hiroshige !

🌲 🌲 🌲 🌲 🌲 🌲 🌲 🌲 🌲 🌲 🌲 🌲 🌲 🌲 🌲 🌲 🌲 🌲 🌲

15 décembre 2019 / l’atelier du Père Noël va momentanément refermer ses portes … merci pour vos visites et votre appréciation !

Je vais maintenant m’intéresser aux tissus rapportés d’Inde et ranimer un peu le travail de shibori teint à l’indigo … beaucoup d’idées qui s’agitent et vont se concrétiser sous peu …

ci-dessous à gauche, un étui à lunettes en néoprène recouvert d’une broderie Hmong

l’exposition est prête, les étagères sont presque pleines de pièces uniques …

* les pochettes pour smartphone – pour gauchère ou droitière – sont enfin finies, après de longues heures d’assemblage de précision : poche principale pour le téléphone fermée par un velcro et sur le côté, une fermeture éclair permet d’enfermer un billet ou une clé … modèlesentièrement doublés réalisés dans des tissus japonais typiques , sobres ou ornés de pompons + mini-grelot.

La pochette de gauche a été faite dans un quilt (matelassé) fait main par les Mennonites (Amish) de l’Ontario.

Couronnes de Noël pour orner la maison le temps des Fêtes

(et à garder ensuite)

*Etuis à lunettes (ou porte-monnaie)en néoprène, ornés de motifs Hmong (Laos ou nord-Vietnam)

*Pochettes plates réalisées dans des tissus japonais ou shibori/indigo pour ranger des papiers

*Pochettes/trousses de toilette variées, parmi lesquelles une trousse au motif ‘Combi Volkswagen’ pour les nostalgiques des sixties,

* pochettes/sacs à bandoulière : à gauche, une broderie Hmong du nord-Laos et à droite, un mini-tapis artisanal d’Iran

* un sac en tapisserie, anses en cuir ciselé, ornements en bois sculpté

* une veste ‘ethnique’ réalisée à partir d’un tissage artisanal d’une ethnie du nord de la Birmanie, acheté au Marché Zegyo de Mandalay

etc, etc …

Fin sept. 2019 / feuilles d’automne

Pour aller avec le blog d’automne, quelques coussins en lin sur lesquels

sont tombées des feuilles d’or

Feuilles sur la Grande Muraille de Chine et sur un mur à Kyôto

 

Septembre 2019 / le cyanotype (à suivre …)

Découverte de cette technique héritée de la photographie : produits chimiques révélateurs et grand soleil !

ci-dessous, de la plante à l’image

Août 2019 /Tissus du Laos > petites vestes ethniques en préparation …

la 1ère est terminée … merci Christine pour ta supervision éclairée !

 

Juillet 2019 / Poupée japonaise / kokeshi

Un tenugui déniché aux puces de Kyôto est devenu un panneau mural. Rembourré pour donner plus de relief à la tête et au corps de la poupée et agrémentée de pompons rapportés de Birmanie pour égayer le gris. Doublure en coton de yukata (kimono d’été), également trouvé aux puces. De petits bambous maintiennent le tissu bien écarté et plat.

Un support en bois sculpté rapporté du Cambodge vient rehausser le tout

kokeshi : poupée traditionnelle japonaise en bois de taille variable, sans bras ni jambes, que les gens aiment bien collectionner.

Juillet 2019 / Stage indigo shibori et autres techniques de réserve

3è stage dans l’atelier de Caroline près de Bordeaux, dans la campagne de l’Entre-deux-mers aux nuits fraîches après la canicule du sud … 3 jours de créativité, d’exploration de techniques tous azimuts et de teinture à l’indigo, toujours dans la bonne humeur et la décontraction et dans un cadre parfait

https://www.instagram.com/ateliermademoisellec/
https://www.facebook.com/teinturenaturelle/

au petit matin

seigaiha (vagues), batik Hmong réalisé à Luang-Prabang et lin avec graines de soja

beaucoup de blanc avec un ligaturage maximum sur un plissé

Planète en mokume, 10 trempages pour un bleu très foncé

l’atelier de teinture

Plusieurs techniques pour cette montagne : arashi à gauche, mokume et réserves dans du film alimentaire pour les aplats de droite (9 trempages)

 

 

Juillet 2019 : Indigo 1

Les premiers travaux de shibori réalisés en juillet 2017 à Bordeaux (atelier Mademoiselle C) et en juillet 2018 à Targon (même atelier), sont peu à peu transformés en coussins déhoussables et lavables et qui sentent la lavande … en attendant les pochettes et les écharpes en voile de coton

Autres coussins réalisés avec des achats en mai 2019 à Tokushima et Kyôto au Japon :

avec un mouchoir

acheté à Tokushima (estampe de 1794 qui représente un acteur de kabuki interprétant le rôle d’un homme de main de samurai) ou avec un tenugui coupé et agrémenté de pompons avec de petits grelots trouvés en Birmanie

D’autres essais (et erreurs …) sont en cours : katazome (pâte de résiste sur pochoirs achetés au Japon ou dans des boutiques de travaux manuels), arashi etc

* * * * *

Juin 2019 : quelques réalisations, en attendant l’indigo …

avec des tissus de kimono achetés aux marchés aux puces de Kyôto

Le Mont Fuji rouge (Hokusai): panneau réalisé à partir d’une serviette imprimée qu’on trouve dans les magasins de souvenirs

Mai 2019 : Indigo au Japon (à suivre …)

Tokushima, Kyôto, etc … jolie fleur d’indigo (ai no hana) dans la cuve de Moeno à Kyôto

2 estampes anciennes du Musée de l’indigo à Tokushima

aux puces mensuelles du Temple Kitano Tenmangu, la marchande de tissu et l’élégante

 

Tuniques, avril 2019 : tissus de batiks achetés en Birmanie

Au marché de Luang Prabang (Laos ), février 2019

Tissage artisanal traditionnel, que les laotiennes utilisent pour faire des jupes droites longues

(futures vestes courtes)

* * * * * * * * * *

Cette année, l’exposition aura lieu

à la MJC de Castelnau-le-Lez, dans le cadre du Marché de Noël

Il y a des écharpes doubles, serviettes et nappe avec appliqués, coussins variés, trousses et pochettes de taille, forme et fonction variée, panneaux muraux, etc … (à suivre)

Un aperçu des pochettes ‘ethniques’ réalisées à partir de textiles dénichés pendant mes voyages : ici, des kilim d’Iran (Tabriz) ont servi à faire de petits sacs plats, doublés et avec une bandoulière simple.

Au centre, un tissu de chanvre teint à l’indigo avec un motif réservé avant teinture selon le procédé du batik réalisé par les Hmong du nord-Vietnam et acheté à Hanoi.

Un beau linge de cuisine (je n’ose pas appeler cela un torchon) acheté à Hanoi est devenu un panneau mural – 70 x 42 cm – suspendu à un ‘portant’ en bois sculpté acheté au Cambodge dans un magasin qui propose un travail aux handicapés. Le support du bas est en bambou et vient de Craftlink, excellent magasin de commerce équitable basé à Hanoi près du Temple de la Littérature et qui fait travailler les ethnies du nord dans une démarche de qualité.

C’est une reproduction d’une photo sepia de l’époque coloniale française : ‘Cochinchine : Dame annamite faisant de la musique’

Echarpes doubles faites dans des tissus achetés au cours de mes voyages : soie du Vietnam ou de Hong-Kong, coton ou jersey du Japon, plissé en relief de Toronto, coton de Birmanie : recto et verso sont différents pour s’harmoniser avec votre humeur ou votre vêtement (pièces uniques)

Quelques mini-coussins déhoussables garnis d’un peu de lavande pour un effet relaxant, viennent rejoindre la grande parade !

(à suivre …)

Shibori créatif (stage shibori Targon, juillet 2018)

Techniques mixtes pour obtenir des dégradés dans le bleu.

La ligne générale a été complétée par quelques éléments appliqués (coton artisanal batik de Nankin, Chine, motif bambou stylisé).

Shibori japonais > quelques coussins (septembre 2018)

 

 

 

 

Quelques tuniques … (mai > août 2018)

 

Voile de coton, , mousseline

de polyester, coton fin ou lin, manches courtes ou longues, col rond ou ouvert …

L’ornement de la tunique en lin marine est un morceau d’une ceinture achetée à Rangoon (Birmanie), amovible pour faciliter le lavage du vêtement.

Le voile de coton ‘dahlias jaunes’ a été acheté Au Fil d’Emma, site marchand sympathique et intéressant (tutoriels, patchwork, reportage de voyage en Inde pour acheter des fournitures, tissus, etc …)

Mini-tapis rapportés d’Iran (mai 2018)

4 petits tapis (22 cm x 22) tissés achetés au grand bazar de Tabriz vont être transformés en pochettes ethniques (à suivre)

 

Tenugui rapportés du Japon (février 2018)

Les tenugui sont des morceaux de coton imprimé non ourlé, d’environ 35 x 80 cm, et qui peuvent avoir toutes sortes de destinations : bandeau sur la tête, petite serviette,furoshiki, panneau mural etc.

Celui-ci montre toutes les étapes de la fabrication artisanale d’un tissu imprimé à l’indigo

 

Les autres ont déjà été transformés en panneaux muraux avec les ‘portants’ achetés à Ha Noi ou Phnom Penh (marché russe) ou des branches de bois flotté

Le tenugui bleu a été agrémenté de grues appliquées pour masquer un lapin qui trônait au milieu !

et puis l’époque est aux grues depuis leur observation émerveillée dans la neige d’Hokkaido …

Japon, fév 2018 (à suivre …)

A Kyôto, Nomura Taylor (plusieurs étages de tissus variés et fournitures)

et les marchés aux puces mensuels sont des mines pour passionnées de tissu et autres kimonos recyclés …

 

____________________________

Hong-Kong, déc 2017 (à suivre …)

à Kowloon, ne pas manquer le marché de Sham Shui Po, tissus au yard, passementerie

et … dim sum (raviolis) et autres spécialités

____________________________________________

Taiwan, nov 2017

A Taipei, au bout de Dihua Street (très plaisante rue de commerces traditionnels), le marché Yongle regorge de boutiques de tissus et de passementeries, dont les usines sont à Taoyuan, près de l’aéroport) ainsi que quelques échoppes de couturières

____________________________________________

Ha noi (nov 2017), achats de tissu

Les petites marchandes de tissu du Marché Cho Hom, contrairement à leurs collègues du marché Ben Thanh à Saigon, vous laissent tranquillement regarder et continuent leurs conversation … ambiance très calme ce jour-là, sans doute à cause du froid de l’hiver !

Intense activité au marché Dong Xuan : les ballots de textile viennent d’arriver de Chine,

la police surveille, la tension est palpable …

_______________________________________________

Atelier ‘portes ouvertes’ du 10 au 19 novembre 2017

9h – 13h et 17h – 19h ou sur RV

Un aperçu des créations proposées pendant cette période

Fin septembre 2017 : une nouvelle série de plus grandes trousses de toilette a vu le jour, toujours dans des tissus différents (à suivre …)

Septembre 2017 : une dizaine de trousses de toilette rondes ont déjà été réalisées dans des tissus variés achetés au Pays Basque, au Canada, à Pékin ou au Vietnam : toile, lin, coton et même un quilt du Canada(fait main par une dame Mennonite/Amish de St Jacob dans l’Ontario.

Elles sont doublées, parfois agrémentées d’appliqués ou matelassées, d’un diamètre de 15 cm et d’une hauteur variable entre 16 et 20 cm.

Ce sont tous des modèles uniques (au maximum 2 exemplaires selon le tissu dont je dispose).

Eté 2017, juillet : un stage indigo + shibori à Bordeaux (à suivre …)

Ensuite, les tuniques ont fait leur apparition (cotons de longhi achetés en Birmanie, ou mousseline de coton ou de polyester) et la rentrée étant faite, les trousses de toilette sortent comme des champignons de tailles et formes variées (à suivre …)

Composition de tissus découpés puis cousus, en attendant une nouvelle moisson de tissus et de créations variées (tuniques, trousses de toilette, petits sacs bordés de fourrure pour les grands froids) .

Un petit clin d’oeil aux couturières, en attendant de me remettre au travail …

2 oeuvres du peintre chinois contemporain Du Ziling

exposition au NAMOC, Musée d’Art Moderne de Pékin, décembre 2016

 

Novembre 2016 : en prévision d’une semaine portes ouvertes dans

ma petite boutique, un aperçu des trousses, pochettes, anges en stock…

 

presentation-pochettes-1-nov-16

 

img_1827

 

 

 

 

Juin 2016 : dentelles d’été

 

présentation dentelles trousses pochettes coussins

 

trousses fin juin

trousses toile, tapisserie, lin

tissu Paris bTissu ‘Paris’ pour nos amis étrangers

 

Eté 2016 : dernières pochettes d’inspiration ethnique

3 pochettes ethniques

Juin 2016 : la famille Trousse compte maintenant plus d’une vingtaine de membres… et l’inspiration n’est pas tarie!

Trousses doublées zippées, en général avec poches intérieures et extérieures, sauf indication contraire, couleurs et styles variés, format 20 x 17 cm env.

trousses (artiste)

trousses (bleu)

trousses (rouge)

trousses (variées)

 

Début mai 2016 : les trousses font leur apparition …

trousse 1 jaune indienne b

n°1 coton ‘indienne’ jaune, doublé coton, 20 x 17 cm

Ontario, Canada, avril 2016

Derniers achats de tissus au sud d’Ottawa (Rideau Ferry and Perth)

Fabric shops in Rideau Ferry & Perth, Ontario montage

 

 

Février 2016 : nouvelles pochettes

1 pochettes bleu, noir, gris b

2 pochettes petits motifs 3 pochettes nature 4 pochettes nature 2 5 pochettes Asie

IMG_8755b

panneau modifié

Kinryuzan Temple à Asakusa (1856) par Hiroshige

Un ‘torchon’ imprimé/furoshiki (tissu imprimé utilisé au Japon pour emballer ou transporter quelque chose) acheté à la boutique du Musée du Quai Branly est devenu un panneau mural avec une doublure molletonnée et un support en bois sculpté acheté à Phnom Penh (Cambodge).

Ce paysage ressemble à une vue du Parc Jingshan à Pékin, sous la neige de novembre 2015.

Bonne année 2016 !

gravure coréenne 19è s., Musée Guimet des Arts Asiatiques,

exposition Tigres de Papier

20151228_103849

Paris, déc 2015 : nouveaux tissus

(Marché St Pierre, Reine, Lionel)

nouveaux tissus montage b

Exposition samedi 12 decembre 2015

dernières pochettes pr site
montage coussins b
montage pochettes b
chemins de table montage b
montage tabliers b

Novembre 2015 : pour donner un avant-goût de l’expo de décembre, un aperçu des pochettes plates à rabat (100% coton, doublure thermo-collante, deux poches intérieures dont une avec fermeture éclair ) – une quarantaine de thèmes différents. Dimensions : 12 x 24 cm env.

robe de blue nankin2b Eté 2015 : robe réalisée avec les batiks de Shanghai

Janvier 2015 : grand coq fiérot (support bois Cambodge) pour Michou

coq fiérot support bois cambodge (2)b
coq fiérot support bois cambodge (5)d

 

 

 

 

 

Novembre 2014 :

Galerie Rouge Ephemere, Hong-Kong

Une jolie galerie d’artisanat d’art tenue par une française, Françoise Thurière, au 1er étage – concept typique à Hong-Kong, ville verticale – du 89, Hollywood Rd, la rue des Antiquaires et des galeries.

On y trouve des céramiques, des tableaux et beaucoup d’objets d’artisanat d’art à tous les prix, d’où le slogan sur la bannière dans la rue, ‘galerie d’ art abordable’.

A noter en particulier le travail de Lamiel, qui met en scène des membres de la minorité Miao (nord-Vietnam et Sud-Chine) et qui incorpore des bouts de tissus ethniques à ses tableaux (en bas à droite).

galerie Rouge Ephemere, Hong Kong1 b

Hong Kong umbrella revolution b

 

Un beau ‘quilt’ mural -oeuvre collective – à l’effigie du parapluie jaune, fabriqué par les sympathisants au mouvement des étudiants hong-kongais.

collage 2 nappes b

2014 03 sac tapisserie anses cuir (1)2014 03 sac tapisserie anses cuir (2)2014 03 sac tapisserie anses cuir (3)

Un petit sac ‘seau’ dans un tissu tapisserie, doublé, avec des anses en cuir et des boutons bois comme ornements sur le zip.

montage pr site yoga b
2 panneaux géométriques 2b
lotus b

série ‘yin & yang’, un coussin

Exposition Chantemerle (05330-St Chaffrey) 1er – 7 aout 2011


Projet Comenius sur l’Eau, 2008/2010

Panneaux pour les délégations roumaine et italienne


Il a neigé en montagne

et c’est bientôt Noël…

panneau oiseaux ds la neige
calendrier de l'Avent
anges Noël à suspendre (5)

One response so far

One Response to “Actualités textiles”

  1. rey evelyneon 01 Nov 2014 at 2:54 am

    C’est superbe Claire !
    J’aime beaucoup tes 2 nappes, très originales, et tout le reste aussi bien sûr !

Trackback URI | Comments RSS

Leave a Reply