Jul 03 2019

Japon, mai 2019 : 7/ le spectacle de la rue à Kyôto ⛩ 👘

Published by under ASIE,voyage

A la fête votive du quartier (matsuri), le marchand de ‘gaufres’ fourrées est timide …

 

La fête annuelle  mobilise les hommes du quartier pour porter le lourd autel

(mikoshi) du dieu shinto

 

(à Maiko) Une lycéenne en uniforme attend son bus pour l’île d’Awaji

 

Petite fille devant le temple shinto

 

Aux puces de Kitano Tenmangu, le vendeur hippie aime le cigare

 

A l’entrée du temple, le bassin pour les ablutions intéresse ce petit garçon

 

Salaryman en prière

 

Le moine bouddhiste a acheté une gravure

No responses yet

May 28 2019

Japon, mai 2019 : 6/ Tadao Ando sur l’île d’Awaji

 

Se promener dans une oeuvre de l’architecte japonais Tadao Ando est un grand moment … Espace, lumière, perspectives, escaliers, rythmes des lignes adoucies par l’eau omniprésente sous forme de cascades et par les buissons colorés des plantes rares 🌱🏵🌿

Sur l’île d’Awaji, entre Kobé et l’île de Shikoku, Tadao Ando a construit un complexe architectural hors du commun, Yumebutai (le rêve mis en scène) …
Face à la mer, sur une colline dont la terre a servi à construire sur l’eau l’aéroport d’Osaka (Kansai-Osaka), il comprend plusieurs réalisations dont un jardin du souvenir (le jardin des 100 marches, hyakudan-en ) pour commémorer les 6500 victimes du tremblement de terre de Kobé en 1995. Le complexe architectural a été construit sur l’épicentre du séisme. Magnifique.


No responses yet

May 20 2019

Japon, mai 2019 : 5/ Sept jours autour de la mer de Seto

Published by under ASIE,voyage

 

 

Miyajima, Hiroshima, Teshima, Tokushima, Wakayama …

un torii rouge, spectaculaire …

un Mémorial de la Paix et un million de grues en origami, déchirant …

Une oeuvre d’art et un lieu d’art zen, rafraîchissant et inspirant…

une petite ville de culture de l’indigo … 🤔

et Naruto 🌀

un beau jardin et la vue du chateau blanc de Wakayama …

de retour dans ma ‘maison’ de Kyôto, marché aux puces de To-ji  et de Kitano Tenmangu, du vélo sur les rives de la Kamo, magasin de fournitures pour shibori,  etc .. 

Okonomiyaki, ramen, tempura, bières locales

Trains = 10      Bus = 10     Tramways = 7     Ferries = 5     Téléphériques = 3     Pont (grand) = 1

et pour le bien-être constant de la voyageuse, きれい belles toilettes propres = partout !

 

En attendant le petit train pour les villages perchés de Kurama et Kibune, sur les hauteurs de Kyôto.

A droite, les hérons et cormorans de la rivière Kamo à Kyôto pêchent dans le courant ou font sécher leurs ailes …

No responses yet

May 17 2019

Japon, mai 2019 : 4/ tourbillons de Naruto

Published by under ASIE

渦潮, uzushio, tourbillons (whirling tides)

Les tourbillons se forment sous le grand pont de Naruto, uzu no michi, qui relie l’île d’Awaji à la grande île de Shikoku au Japon – à voir à marée haute et plus spectaculaire encore pendant la période de la pleine lune !

Phénomène naturel assez rare, le tourbillon est causé par une différence dans le niveau du fond sous-marin, qui crée une sorte de cascade d’eau qui forme un vortex

すごい ね !                                      💧 🌀 🌊

 

 

島国 しまぐに shimaguni, pays insulaire, métaphore du Japon dont la culture montre un attachement très fort à la mer, ses produits et ses phénomènes naturels

Hiroshige a peint une image (ukiyo-e) du tourbillon de Naruto

Narutomaki

No responses yet

May 16 2019

Japon, mai 2019 : 3/ Teshima art museum

Photo de Claire Béranger.
(crédit photo Teshima Art Museum)

Ceci n’a rien d’un musée, c’est une expérience zen comme les japonais savent les imaginer et dont on ne sort pas indemne …💧 une expérience hors du temps sur l’ile de Teshima, soeur artistique de Naoshima, en plus sauvage …
l’oeuvre de l’architecte Riyue Nishizawa et de l’artiste Rei Nato nous plonge dans une forme de méditation dont on ressort frais comme après une sieste …

Difficile à résumer sans dénaturer la force évocatrice de cette grotte aplatie,  en béton blanc, apparemment vide et qui peut provoquer à l’entrée une légère déception si, comme moi, on ne sait pas ce qu’on va voir ou vivre …

Au sol, de petits trous d’où sortent des gouttes d’eau qui restent immobiles ou sont parfois animées d’une vie propre … elles  se mettent alors en route pour rejoindre une petite flaque centrale ou bien vont se perdre dans un autre trou …

Sans chaussures, dans le silence et les chants des oiseaux, les visiteurs en nombre réduit marchent avec précaution pour ne pas contrarier les gouttes d’eau, s’assoient, s’allongent, s’endorment même …

l’oeuvre s’appelle Matrix … c’est une expérience sensorielle qui vous chavire !

J’aimerais y retourner quand la pluie ou la neige tombe par les deux grands ouvertures rondes … 💧


                                                                                💧   


Au retour, sur le ‘speed boat’ entre Teshima et Takamatsu, un tourbillon des hélices nous replonge dans le mouvement !

Photo de Claire Béranger.

 

 

No responses yet

« Prev - Next »