Mar 06 2017

Japon 2 : Naoshima, l’île des artistes

Published by at 11:01 am under hiver/winter

Le shinkansen permet de relier rapidement Osaka à Okayama (par Kobe et Himeji). Puis un sympathique train local (plein de lycéens) traverse les villages agricoles vers la côte et Uno.

Dès le quai à Uno et l’arrivée sur l’île de Naoshima, de nombreuses sculptures ou installations ornent un paysage déjà  pittoresque, même par mauvais temps, fréquent en décembre. Les thèmes des oeuvres sont souvent inspirés par la mer, omniprésente dans la vie et l’inconscient collectif japonais. Les citrouilles rouge et jaune de Yayoi Kusama ont donné leur identité visuelle à l’île.

 

Dès l’arrivée, on peut louer des vélos, électriques ou pas,  pour rejoindre les quelques hameaux dispersés sur les collines et visiter les petits musées privés dont le prix d’entrée est malheureusement très élevé pour peu d’oeuvres exposées …

Quelques animaux de Nikki de St Phalle sont dispersés sur les prairies ainsi qu’un montage de Karel Appel, ‘chat sur grenouille’.

Et parce qu’on est au Japon, la visite de l’île comporte un chat de bienvenue (maneki-neko), un jardin avec un arbre taillé en ‘nuage’ et un Temple shinto avec un érable rouge.

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

No responses yet

Trackback URI | Comments RSS

Leave a Reply